Vous êtes ici : Accueil > Disciplines > Histoire > Les tenues du XIXème siècle. Episode 3
Publié : 25 février
Format PDF Enregistrer au format PDF

Les tenues du XIXème siècle. Episode 3

Allons maintenant en 1860, sous le règne de Napoléon III.
A cette période, les femmes de la haute bourgeoisie s’habillent d’une chemise de corps, d’une culotte fendue (culotte avec une ouverture entre les jambes, la servante mettait un pot de chambre sous la robe). Pour cacher les odeurs, elles utilisent des parfums d’huiles essentielles.

Elles mettent ensuite un corset, pour être serrées. Il est réservé aux bourgeoises qui veulent avoir une belle silhouette plutôt fine.
Les femmes du peuple se rebellent et inventent un corset se fermant devant (puisqu’elles n’avaient pas de servantes pour le fermer derrière).
Les bourgeoises mettent un cache-corset qui, comme son nom l’indique, sert à cacher le corset. Elles enfilent ensuite un jupon et une crinoline, un ensemble de 6 cerceaux.

Elles ont des petits flacons à sels en cristal.
Leurs servantes habillent les bourgeoises d’une jupe et d’un bustier avec des perches.
La règle est toujours la même : il faut cacher les pieds mais plus particulièrement les chevilles, qui sont des parties sensuelles du corps.
Elles découvrent leurs poitrines pour montrer qu’elles peuvent avoir des enfants, qu’elles peuvent allaiter et donc montrer au patron de leur mari que celui-ci aura une descendance pour son industrie...

... la suite au prochain épisode !

Maïwen Perry