Vous êtes ici : Accueil > Disciplines > Histoire > Les tenues du XIXème siècle. Suite et fin
Publié : 3 mai
Format PDF Enregistrer au format PDF

Les tenues du XIXème siècle. Suite et fin

Allons maintenant en 1900.

Les jeunes filles portent les mêmes vêtements qu’en 1898.

Les robes de jour des femmes sont constituées d’un chemisier à manches longues, d’une jupe avec une ceinture et d’une traîne, qui détermine à quel type de bourgeoisie la femme appartient (petite/ moyenne ou haute).

Les robes de bal sont identiques.

Les coiffures sont frisées avec des chapeaux qui sont les plus hauts possibles.

Les Bals se passent à l’intérieur jusqu’en 1914 puis se passent à l’extérieur.

Arrive ensuite la création des bals « French cancan » qui consiste à « montrer les dessous », c’est-à-dire lever les jupes.

Puis la « découverte » de la plage avec des robes courtes qui deviendront nos maillots de bain.

Le XIXème siècle est l’époque fantastique, avec des bals paradoxaux où l’on montre les chevilles, porte du noir, se maquille fortement et porte des masques.

Le bal paradoxal va permettre de « casser » les codes du XIXe. Les gens vont se « lâcher » pendant les bals (des robes plus courtes, des danses moins strictes).

Mais ça, c’est une autre histoire !

Maïwen P.