Vous êtes ici : Accueil > Disciplines > Allemand > La culture allemande
Par : Margot
Publié : 5 novembre 2020
Format PDF Enregistrer au format PDF

La culture allemande

CULTURE ALLEMANDE

info document -  voir en grand cette image

GÉOGRAPHIE DU PAYS
icones_peda

Pourquoi ces couleurs sur le drapeau allemand ?

Les couleurs représentent la sortie de l’esclavage (noir) même s’il y avait des guerres (rouge) pour atteindre la liberté (or).

Il ne faut pas se tromper avec le drapeau belge qui a lui des bandes verticales et les couleurs rouge et jaune sont inversées.

Dans quels pays parle-t-on allemand ?

L’allemand est parlé en Allemagne, en Autriche, dans la Belgique, dans le Liechtenstein et dans le Luxembourg. C’est aussi une langue officielle en Suisse.

Que mangent les Allemands au petit déjeuner ?

Le petit déjeuner en Allemand se dit : "Frühstück". Alors que beaucoup de Français se contentent de boire rapidement, parfois debout un café pour vite se réveiller et, au mieux y tremperont un morceau de pain beurré, les Allemands s’assoient à la table de leur (parfois très grande) cuisine et y mangent un petit déjeuner copieux composé de petits pains blancs et de tranches de pains qu’ils couvrent de charcuterie et de fromage, parfois de poissons, pour terminer avec du miel et/ou la confiture, puis un fruit.

CLIN D’ŒIL ALLEMAND
icones_peda

Connaissez-vous des marques allemandes ?????

Dans la vie de tous les jours, il y a des marques allemandes que personne ne remarque.

Comme BMW : Bayerische Motoren Werke ( en rapport avec la région à l’origine de BMW )

Ou Adidas, Volkswagen, Aldi, les colles Uhu, Stabilo, Leclerc, les playmobils ou même Bosch ...

Ou encore Comme Haribo : HA (hans) RI (riegel) BO (bonn).

D’ailleurs, voici l’histoire du fondateur de cette entreprise, très appréciée par les gourmands du monde entier !

Il s’appelle Hans Riegel. Ses parents sont Agnès et Peter Riegel. Il naît dans le quartier de Friesdorf à Bonn, le 3 avril 1893 et il meurt le 31 mars 1945 (58 ans).
Après la fin de sa scolarité, il suit une formation de confiseur dans l’entreprise Kleutgen & Meier, où il travailla plus de 5 ans. En 1920, il crée sa propre entreprise qu’il appelle Haribo. Il débute son entreprise de bonbon avec un sac de sucre. Il achète une maison sur la Bergstrasse à Kessenich pour y installer sa fabrique. Il invente une friandise qui va être connue dans le monde entier : appelée Tanzbär à sa création, en référence à l’ours dansant qui distrayait les gens au Moyen Âge, elle est ensuite appelée Haribo-Goldbär Ours d’or d’Haribo

En 1921, il épouse Gertrud Vianden, qui est aussi sa première employée (elle s’occupe de la livraison de la marchandise à vélo). Ils auront trois enfants : Hans (1923-2013), Anita (1924-2004) et Paul (de) (1926-2009).

Son entreprise connaît un grand développement : à la fin de la Seconde Guerre mondiale, elle emploie déjà 400 personnes lorsqu’il meurt d’une crise cardiaque âgé de seulement 51 ans.